Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Aragon


06/01/2009

fini reveillons nous

parce que je veux montrer que je refuse ce monde là
parce que je cherche ce que je pourrais faire
parce que je suis en colère
parce que je ne suis pas fière de moi
parce que je me sens petite et inutile
parce que peindre est tout ce que je fais dans ce monde qui explose
parce que je voudrais qu'un groupe d'entre nous se lève et crie "ASSEZ"
parce que je les suivrais et des millions d'autres avec moi

je vous met cette vidéo sur mon blog...

et si on allait tous à gaza est ce qu'ils nous tueraient ?


8 commentaires:

MARIE a dit…

Comment ne pas s'associer à ta colère ? Je me joins à toi et à tous ceux et celles qui brandissent le poing levé contre cette barbarie ...
Merci pour ce billet ...

noèse cogite a dit…

J'en parle aussi ds mon blog..tout cela ns dépasses mais tous ces enfants et ces femmmes!
On a élu des présidents pour agir,,que font-ils

Bérénice a dit…

Des innocents qui ne demandent que la paix sont touchés... et ça c'est insoutenable ! Tu as raison Menfin de lancer un coup de gueule...

filledufeu a dit…

je voudrais me lever avec toi pour une manifestation pour la paix, si l' on se bouge dès qu il est question de pétrole, que l' on mette tout en place pour faire cesser ce massacre!

etnik a dit…

Bonjour petit peintre, crois-moi, d'expérience que ce soit d'un côté comme de l'autre, ils n'hésiteraient pas , tu n'y peux rien, je rage autant que toi, mais peindre petit peintre, témoigne par ta peinture s'il le faut, les hommes sont fous, dans ces événements de ce type, l'ami d'aujourd'hui est l'ennui de demain et l'inverse est valable aussi, je sais de quoi je parle, tu n'y peux rien
Allez courage, tu souffres , tu as de l'empathie, c'est déjà beaucoup, peu sont comme toi

le délire photographique a dit…

Je dis que je suis bien d'accord avec cet article...

Je voudrais bien tenter l'expérience... un groupe de 100 personnes sur une place immense, tous un peu éparpiller, l'air de rien, comme si ils ne se connaissaient pas... ils auraient tous leur montre à la même heure, à la seconde près et au même moment ( l'heure aurait été fixée auparavant ), ils se lèveraient tous en même temps en criant juste "ASSEZ " !!!

Ce serait vraiment cool... Allez... c'est beau de rêver, et pourtant au fond de moi, je sais que c'est faisable...

à bientôt. ps : joli blog !

etnik a dit…

Non, non, dans les guerres il n'y a qu'un seul camp: la mort et seul les morts voient la fin de la guerre, c'est une belle idée mais utopique de croire qu'ils ne tireraient pas, au fond de moi je sais que c'est impossible, j'y suis allé en enfer, j'en suis revenu, c'est moche et sale, il n'y a pas de place pour le rêve, ce sont ceux d'en haut qui doivent stopper mais ça, on ne peut guère les influencer, il faut essayer de voir VRAIMENT de quoi il retourne, et vous comprendrez que c'est infaisable, courir au massacre voilà ce qui arriverait, n de plus, mais petit peintre doit mettre sa colère sur une toile, je ne veux pas joer les rabat-joie mais j'ai payé chèrement ce genre de folies utopiques, un jour tu liras, j'écrirais ce moment là, petit peintre, et tu comprendras mieux mon point de vue, je suis moi, je reste moi, mais je parle en homme de raison car là bas le coeur n'a aucune place...

Tulipe a dit…

oui, la colère nous déborde, mais comment la rendre utile?