Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Aragon


18/12/2008

pour celui qui, pour celui que..

Heureux celui qui devient sourd
Au chant s'il n'est de son amour

(aragon)




« Ma très bonne à deux genoux devant ton beau corps que j'étreins ». Lettre de Rodin à Camille Claudel

cette sculpture de Rodin que j'ai vue au jardin des tuileries dégage une force et une intime tendresse. elle me fait penser a cette étincelante surprise qui m'est tombée dessus l'hiver dernier...

4 commentaires:

Bérénice a dit…

J'aime les belles histoires et j'aimerais revivre une belle histoire, surtout celles qui vous tombent dessus.
J'aime aussi énormément cette sculpture qui m'émeut toujours autant

noèse cogite a dit…

Mais sommes-ns sur que c'est Rodin qui l'a fait? Peut-être Camille !
Je te souhaites d'être tjrs réceptive à ces moments inattendus.

walkingthedog a dit…

Sourire.

Jub a dit…

Magnifique!