Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Aragon


22/11/2008

le fond des mers peut s'ouvrir

la neige peut pas tout couvrir
la pluie tout noyer
restera toujours dans les airs
des mot échangés
des rires à dérider les mers

le fond des mers peut s'ouvrir
le vent tournoyer
resteront toujours dans les airs
nos parfums mêlés
aux parfumes des feuilles de fougères
de l'un du bout du monde à l'autre

nous deux nous deux et rien d'autre
nos cœurs battant vice-versa
pour toi le mien le tien pour moi

nous deux nous deux et rien d'autre
nous deux nous deux et rien d'autre
et cet amour comme il dure
une éternité
si un jour plus personne sur terre
plus rien d'échangé

restera toujours dans les airs
de l'un du bout du monde à l'autre
nous deux nous deux et rien d'autre
nos cœurs battant vice-versa
pour toi le mien le tien pour moi

nous deux nous deux et rien d'autre
nous deux nous deux et rien d'autre
nous deux nous deux et rien d'autr


françoise hardy

5 commentaires:

Bérénice a dit…

Le poème, Françoise Hardy que j'adore, la toile de l'avatar... un vrai bonheur ! Merci !

Christie a dit…

J'aime beaucoup cette chanteuse, cette femme.. elle a un je ne sais quoi de profond, ce qui n'est pas très courant dans la profession..

menfin a dit…

merci christies et bérénice.
euh la toile de l'avatar? c'est quoi?

Bérénice a dit…

L'avatar est l'image que tu apposes à coté de ton pseudo. Avant d'avoir vu ta dernière rubrique, j'ai pensé que c'était une de tes toiles, ce qui n'enlève rien à la beauté de cet avatar...

menfin a dit…

bah juste un petit bidouillage de photos...