Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Aragon


18/11/2008

j'avais rêvé...


vivre ses rêves...une utopie?

10 commentaires:

walkingthedog a dit…

Surement pas ! Pour peu qu'ils ne soient pas utopiques!

menfin a dit…

oui mais nos plus beaux reves sont souvent utopiques non?

Tulipe a dit…

utopie, aujourd'hui peut-être.
mais demain ou après demain ? après tout, ce qui n'est pas possible tout de suite peut le devenir plus tard, non?
donc je dirais de ne jamais renoncer à ses rêves, surtout pas aux plus beaux.

menfin a dit…

ok la décroissance en est un...
cette image en parle
mon reve, sortir du cercle infernal de l'argent.
que l'humain soit ce qui compte

walkingthedog a dit…

Mes rêves n'ont jamais été utopiques.Ils doivent être a portée d'abnégation, de travail, de volonté, d'amour,etc...même si c'est difficile, la probabilité d'aboutir doit exister sinon je me refuse d'essayer.
Je ne veux pas être malheureux. Mais je comprends que c'est pénible. Quand je dors, je rêve que je vole. Le réveil est difficile!

Tulipe a dit…

C'est marrant ... quand je fais ce rêve, au réveil, je me sens légère, apaisée ... bizarre?

menfin a dit…

ah vrai, corto t'as pas l'esprit d'un don quichotte...moi oui

walkingthedog a dit…

Oui, tulipe, je comprends ce sentiment , ce n'est pas bizarre du tout, au contraire, c'est vrai que c'est tellement magnifique cette sensation. Mais la conscience retrouvée et l'amère constat laisse la place au dépit.
Don quichotte, Menfin ? C'est sans doute vrai, je n'ai pas cet esprit.Trop de vent.

menfin a dit…

le vent c'est parfois de l'energie...et pas que dans les éoliennes...

Bérénice a dit…

Un rêve reste un rêve, sinon ce n'est plus un rêve !