Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Aragon


12/11/2010

Pourquoi l’art ?


Pourquoi l’art ?
Il ne s'agit pas d'esthétique. Il ne s'agit pas d'expression symbolique. Il ne s'agit pas de représenter la nature d'une façon plus ou moins réaliste ou plus ou moins habile. Il s'agit de saisir, à l'aide de relations de formes et de couleurs, les relations paradoxales que chaque humain entretient avec les autres humains et avec l'univers entier, les relations qu'il est indispensable de saisir pour se construire et pour tenir en tant que personnalité humaine, et qu'il n'est pas possible de dire, ni même de penser commodément, à l'aide des relations entre les mots que l'on appelle le langage.

Tout artiste cherche à donner forme à une expérience, tout artiste cherche à communiquer ce qu’il éprouve, toute œuvre d’art est donation affective de soi à soi, tentative de communication infinie du sentiment avec lui-même, de la Vie avec elle-même. Toute jouissance esthétique est expérience de soi, bouleversement, épreuve et donation de Soi.
Une toile, une musique, est donc à éprouver en tant qu’expérience, comme elle a été le lieu d’implosion d’une expérience. Le jaillissement des Formes du tréfonds de l'inconscient est là, matrice de l’expression radicale de la Vie. Et c’est là que le monochrome de Klein lui-même est extraordinaire. Il n’y a plus « rien », pas d’objet, il n’y a que la tonalité affective de la couleur, et ce bleu touche affectivement la Vacuité de la Conscience pure, la Vacuité à partir de laquelle toute Manifestation est possible. C’est au moment même où nous sommes le plus détourné du champ de l’objectivité, de la reconnaissance habituelle des formes, que la sensibilité est la plus rendue à elle-même dans son Fond essentiel. Épreuve invisible de soi. « L’expérience esthétique n’est pas une expérience d’objets, leur conférant un sens » elle est pure impression Cela explique les remarquable description littéraire de Kandinsky sur la tonalité affective des couleurs.

http://www.quatuor.org/Init40cadrant.htm

2 commentaires:

NanouB973 a dit…

tu pourras faire lire ça à mon homme, tu seras mdr de sa réaction....

moi je me sens si nulle sur tout ce qui est artistique ...
alors c'est bien d'expliquer
bizzz

menfin a dit…

oui bon ya peut être que moi que ça intéresse....