Un jour pourtant un jour viendra couleur d'orange
Un jour de palme un jour de feuillages au front
Un jour d'épaule nue où les gens s'aimeront
Un jour comme un oiseau sur la plus haute branche

Aragon


01/12/2009

Léo Ferré - Richard


du temps qui passe...y a urgence.

"Les gens, il conviendrait de ne les connaître que disponibles
A certaines heures pâles de la nuit
Près d'une machine à sous , avec des problèmes d' hommes simplement
Des problèmes de mélancolie
Alors, on boit un verre , en regardant loin derrière la glace du comptoir
Et l'on se dit qu'il est bien tard..."




et Boris Vian:


Je voudrais pas crever
Avant d'avoir connu
Les chiens noirs du Mexique
Qui dorment sans rêver
Les singes à cul nu
Dévoreurs de tropiques
Les araignées d'argent
Au nid truffé de bulles
Je voudrais pas crever
Sans savoir si la lune
Sous son faux air de thune
A un coté pointu
Si le soleil est froid
Si les quatre saisons
Ne sont vraiment que quatre
Sans avoir essayé
De porter une robe
Sur les grands boulevards
Sans avoir regardé
Dans un regard d'égout
Sans avoir mis mon zobe
Dans des coinstots bizarres
Je voudrais pas finir
Sans connaître la lèpre
Ou les sept maladies
Qu'on attrape là-bas
Le bon ni le mauvais
Ne me feraient de peine
Si si si je savais
Que j'en aurai l'étrenne
Et il y a z aussi
Tout ce que je connais
Tout ce que j'apprécie
Que je sais qui me plaît
Le fond vert de la mer
Où valsent les brins d'algues
Sur le sable ondulé
L'herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L'odeur des conifères
Et les baisers de celle
Que ceci que cela
La belle que voilà
Mon Ourson, l'Ursula
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir usé
Sa bouche avec ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J'en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux
Je voudrais pas mourir
Sans qu'on ait inventé
Les roses éternelles
La journée de deux heures
La mer à la montagne
La montagne à la mer
La fin de la douleur
Les journaux en couleur
Tous les enfants contents
Et tant de trucs encore
Qui dorment dans les crânes
Des géniaux ingénieurs
Des jardiniers joviaux
Des soucieux socialistes
Des urbains urbanistes
Et des pensifs penseurs
Tant de choses à voir
A voir et à z-entendre
Tant de temps à attendre
A chercher dans le noir

Et moi je vois la fin
Qui grouille et qui s'amène
Avec sa gueule moche
Et qui m'ouvre ses bras
De grenouille bancroche

Je voudrais pas crever
Non monsieur non madame
Avant d'avoir tâté
Le goût qui me tourmente
Le goût qu'est le plus fort
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir goûté
La saveur de la mort...

18 commentaires:

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

moi j'ai trop voulu y gouter...à m'en dégouter..
la saveur de la mort ???
rajoute moi un peu de piment

je connais bien ce texte de Vian! Très beau choix
très gros bisou pour toi.
en ce moment j'ai un couple de belges, qui habitent a Luxembourg...chez moi! super !

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonsoir pour rêpondre à ta questions mon oncle avait un élevage de bergers Allemands et il s'est fait attaqué voilà le pourquoi de la peur des gros chines.
Je ne connais pas ce texte mais Nanou oui donc contente de le lire chez toi Bonne soirée

Les élucubrations d'un vieux rouge a dit…

Léo Ferré, Boris Vian une sacrée paire ! Au risque de passer pour un vieux con, je le dis sans détour : "On en fait plus des comme eux"
GR

menfin a dit…

bien daccord avec toi le vieux rouge...

menfin a dit…

France et Nanou, bisous

Lena26 a dit…

Au risque de passer pour une jeune con, le vieux rouge et Menfin, de Boris Vian je ne connais que "Le Déserteur" et "Une bonne paire de claque" (excellent) et de Ferré "C'est Extra".

;-)

Bises et merci pour le clin d'oeil

☼ FRANCE ☼ a dit…

Petit bonjour d'un mercredi où Flo est malade
Bonne journée

Lucy a dit…

I am very happy to have you visit my blogs and I will continue to visit your blog and hope you return.

Lucy a dit…

I wish I had taken a course in different languages. I oNly speak english but I do have a DO HAVE A translator on my day to day life blog and I believe one is still on my what life is about. You are so welcome to my blogs

Myel a dit…

Ce choix de Ferré et de Vian est judicieux , quasiment politique (le politique, pas la politique) . J'en reprends un dernier pour la route !

☼ FRANCE ☼ a dit…

Je passe pour te souhaiter une bonne semaine bisou

♠ ♠Nanoub973♠♠ a dit…

l'es passé où mon ti'caillou ?
c'est que sans toi je m'ennuie
y a pas de rouge y a pas de bleu
y'a plus q'du gris !!!!

menfin a dit…

hello tous
j'ai plus le net. là je suis connectée de chez ma fille
alors patience...je reviens bientot.

menfin a dit…

Hello Lucy...
thank you to visit my blog.Idon't always understand what i read on your blog but I use google traductor ... :))
See you soon

☼ FRANCE ☼ a dit…

Bonjour merci pour flo oui il est si mignon comme les gamins en général. Comment vas tu ? Et toi que fais tu pour les fêtes!
Moi rien car pour moi que de souvenirs et de plus si tristes. Je t'embrasse

Rénica a dit…

Menfin je tai taguée...si tu veux jouer c'est sur mon blog . bizz

Marité a dit…

Deux monuments...Et quels textes !!!
MERCI de nous les rappeler.
BISOUS

cecile cary a dit…

M'ENFIN;C'EST DELICIEUX!!!!!!!!!!!
melancolie.